TOP 4 DES JOYAUX VOLCANIQUES ISLANDAIS AVEC NORD ESPACES

2 avril 2019
  • Inspirations de voyages
  • Récits & Carnets de voyage

Voici un top 4 explosif qui pourra vous donner de belles idées pour votre prochain voyage en Islande. Volcans éteints, endormis, geysers, fumerolles, chambres magmatiques et champs de lave, cette île a de quoi vous donner un coup de chaud même par des températures glaciales. En visitant l’Islande vous aurez plus que jamais l’impression que la Terre est un être vivant.

Les îles Vestmann ou le Pompéi du Nord

Si l’on apprend deux choses en allant sur l’île d’Heimaey, c’est que l’Homme oublie vite les catastrophes et qu’il a cette force, cette résilience en lui pour les surmonter.

Au matin du 23 janvier 1973, c’est le volcan Eldfell qui a réveillé les habitants de l’île Heimaey au sud de l’Islande. A seulement 150m du village, l’éruption qui a duré 157 jours l’a entièrement enseveli sous une épaisse couche de cendres et de débris volcaniques. Vous trouverez de belles photos et un récit de l’éruption dans cet article.

(Photo originale) 1/24/1973- Vue du port de l’île d’Heimaey avec en arrière plan le volcan Eldfell en éruption. Source: The Atlantic

Aujourd’hui cette éruption est bien loin derrière les habitants des îles Vestmann qui sont malgré tout restés sur leur île. Comme vous le voyez sur la photo ci-dessous, l’île d’Heimaey est verdoyante et pleine de vie. Dans notre programme Glaciers, Volcans et Geysers en Islande, Nord Espaces vous offre l’occasion  de visiter l’île après une courte traversée en ferry. Vous aurez l’occasion de visiter le musée d’Eldheimar qui retrace l’éruption de 1973 et vous pourrez marcher sur le volcan Eldfell, aujourd’hui totalement inoffensif.

La chambre magmatique du volcan Thrihnukagigur

Si vous êtes fan des volcans islandais aux noms imprononçable comme l’Eyjafjallajökull, alors vous allez adorer celui-là.

Situé dans les montagnes de Blafjoll au cœur de la péninsule de Reykjanes, Nord Espaces vous emmène sur le volcan Thrihnukagigur qui a un trésor unique au monde à vous faire découvrir. Après une marche d’environ 3km sur les champs de lave, vous tomberez sur une petite lucarne au sol qui est en fait l’entrée ou plutôt la sortie de la seule chambre magmatique au monde que l’on peut visiter sans danger.

Pour vous donner une idée des dimensions, elle est profonde de près de 200m et large comme 3 terrains de basket. L’intérieur de la chambre est un spectacle unique de roches transformées par la chaleur de la lave il y a plusieurs milliers d’années. Un spectacle pour les yeux également tant les couleurs sont variées, on passe du jaune souffre au bleu ciel en passant par le rouge ocre ou le vert.

En sommeil depuis 4 000 ans, le volcan Thrihnukagigur ne montre aucun signe d’activité. Il est donc parfaitement sûr d’explorer son cratère volcanique. Pour plus d’information, voici la page de notre programme Au Cœur du Volcan Islandais Thrihnukagigur.

La vallée de Landmannalaugar

Au cours du voyage l’intérieur caché de l’Islande, vous vous aventurerez au cœur de l’île sortie des entrailles de la Terre. Accessible par piste seulement de mi-juin à septembre selon la météo, la région du Landmannalaugar se distingue par son massif volcanique aux couleurs surprenantes, ses coulées de lave, ses paysages tourmentés. L’activité volcanique y a créé des montagnes de Rhyolite, roche volcanique de couleur rougeâtre. La palette de couleurs y est étendue, on passe du jaune souffre au noir des coulées de lave en passant par le rouge et le bleu. Du fait de la diversité des paysages et des reliefs, la région du Landmannalaugar est un véritable paradis pour faire de la randonnée d’une heure au trek de plusieurs jours en allant jusqu’à Þórsmörk.

Les environs du lac Myvatn : Les formations rocheuses de Dimmuborgir et les marmites de boue de Manaskard

Si vous souhaitez faire le tour de l’Islande ou visiter la partie nord de l’île comme le propose notre programme L’Islande format grand angle, les alentours du lac Myvatn regorge de sites volcaniques actifs ou éteints qui ne manqueront pas de vous surprendre.

Les marmites de boues de Namaskard

Le col de Namaskard se trouve à l’est du lac Myvatn. Sur la montagne de Namafjall à côté du volcan Krafla, vous pourrez observer d’étonnants phénomènes volcaniques. Dans un paysage désertique émanent quelques panaches de fumée blanche. La chaleur du sol, l’acidité et les gaz ont eu raison de toute trace de vie végétale, la seule chose vivante dans les environs, c’est bien la Terre. En marchant dans ce désert hostile, on trouve de véritables marmites de boues grise et bouillante. A ne pas confondre avec les bains de boue du Blue Lagoon.

Quelques conseils avant de s’y aventurer : rester à distance de la boue et des sources chaudes car l’eau y est bouillante. Rester à distance raisonnable des cours d’eau car le sol aux alentours pourrait être instable. Prévoir un voile ou de quoi vous couvrir le nez si vous êtes sensible aux odeurs de souffre.

Les formations rocheuses de Dimmuborgir

Toujours à l’est du lac Myvatn mais tout près du bord, vous pourrez vous balader à Dimmuborgir où l’on trouve d’étonnantes formations volcaniques. Ces colonnes aux architectures curieuses et atypiques ont été formées par l’érosion d’un lac de lave. On dit que le monstre géant Gryla, qui vit dans les montagnes et se met à chercher les enfants qui n’ont pas été sages à l’approche de Noël, a vécu avec son troisième mari Leppalùdi dans une caverne à Dimmuborgir… faites attention à vos enfants !

Vous avez maintenant quelques idées pour passer des vacances de feu entre glace et volcans, été ou hiver, sous le soleil minuit ou pendant la nuit polaire.

  • Islande

Laurent

Laurent, nouvel arrivant dans l’équipe, il est passionné par les pays scandinaves et le Nord en général, les langues et la peinture de paysage. Après avoir fait des études de langues et d’Histoire de l’art et quelques voyages en Scandinavie, il est parti s’exiler le temps d’un hiver en Laponie.

A propos de l'auteur

Laurent

Laurent, nouvel arrivant dans l’équipe, il est passionné par les pays scandinaves et le Nord en général, les langues et la peinture de paysage. Après avoir fait des études de langues et d’Histoire de l’art et quelques voyages en Scandinavie, il est parti s’exiler le temps d’un hiver en Laponie.

Téléchargez notre brochure

Télécharger

Suivez nos voyages

Inscrivez vous à la newsletter

Modifiez votre recherche