Voyage en Ecosse : du loch Lomond à Mallaig

15 mars 2019
  • Inspirations de voyages
  • Nord Espaces a testé pour vous…

Je quitte Glasgow ce matin en direction de Fort William, prochaine étape de mon voyage en Ecosse avec Nord Espaces. Les routes écossaisses vont me mener du Loch Lomond à Mallaig

Découverte de la région du loch Lomond et du Ben Lomond

Après être sortie du trafic matinal de Glasgow, la circulation se fait plus fluide et petit à petit la ville s’efface pour laisser place à la campagne.

Direction le Loch Lomond, surnommé le « jardin de Glasgow » pour sa proximité. Ce lac, avec ses 37 km de long et 8 km de large, qui porte le nom de l’imposant sommet qui surplombe sa rive Est, est le plus grand de Grande Bretagne et est situé dans le parc des Trossachs, premier parc national du pays avec ses 1900 kilomètres carrés, offrant une multitude d’activités en pleine nature.

Au fil de la route, je découvre sur la rive ouest du loch, de charmants et paisibles villages.

Le petit bourg d’Aldoshay m’accueille ; à droite, bien abrités dans un écrin de verdure sont posés sur une eau calme quelques bateaux ; un peu plus loin sur la gauche, une maison de granit aux fenêtres arrondies offre une explosion de couleurs florales. Je ne résiste pas à m’arrêter pour faire quelques photos et je ne suis certainement pas la première ni la dernière tant cette maison semble avoir été posée là pour ça !

Puis je reprends la route qui me conduit à Luss, charmant village adossé aux collines dominées par la silhouette du Ben Lomond. Ses petites rues bordées de maisons basses en pierre de pays, joliment fleuries, invitent à rejoindre le ponton jeté sur le loch Lomond ou la rivière sur le chemin de laquelle un fumoir à saumons ouvre ses portes aux visiteurs. Ici tout est serein.

S’éloigner de l’ombre du Ben Lomond pour emprunter les premières « single track roads » c’est se perdre un peu pour mieux découvrir l’Ecosse : de Luss à Inveraray

Je quitte Luss et décide de partir à l’aventure, d’emprunter les routes selon mes envies, de me perdre en quelque sorte et je ne le regrette pas ! En effet, très vite je découvre les « single track roads » ; ces routes étroites à voie unique, avec leurs « passing places » qui permettent aux véhicules de se croiser, sont un régal pour ceux qui veulent emprunter le chemin des écoliers. Je garde un souvenir inoubliable de ces routes magnifiques, bordées d’arbres qui laissent passer les rayons du soleil, sinueuses épousant les rives du loch. Je m’y suis sentie loin de tout. Une fois sortie de ce dédale de chemins dans lequel j’ai bien voulu me perdre, j’arrive sur Inveraray par la A83 ; la perspective est étonnante, au loin la ville blanche semble flotter telle une cité lacustre. Posée sur les rives du loch Fyne, aux eaux salées, la ville s’enorgueillit de son château, siège du clan Campbell, qu’il faut aller visiter après avoir musardé dans ses petites rues aux maisons blanchies à la chaux qui convergent vers l’église. Une allée qui longe le très beau parc y conduit. Le château offre deux points de vue, l’un sur le loch Fyne, l’autre un tableau plus bucolique d’une verte prairie où paissent vaches et moutons.

Direction Oban : porte d’embarquement vers les îles Mull, Kerrera, Skye et l’océan !

Après m’être laissée porter par le charme des lochs et des single track roads, je me dirige vers Oban dont le nom en gaélique signifie petite baie. Cette agréable ville est en effet construite autour de la baie éponyme, à l’embouchure du loch Linnhe, face aux îles Mull et Kerrera situées à quelques encablures. En la traversant, je constate une activité débordante de son centre ville vers le port et les longues promenades le long de la baie. Je m’y serais bien arrêtée pour en prendre le pouls et y passer la nuit mais Fort William m’attend !

De Fort William, porte des Highlands, à Mallaig pour partir à la découverte des Hébrides Extérieures

Blottie entre les lochs Linnhe et Eil et protégée par le Ben Nevis, plus haut sommet de Grande Bretagne, Fort William, aux portes des Highlands, en est la deuxième plus grande ville après Inverness à l’Est. Cette ville ne présente pas vraiment d’intérêt et de charme si ce n’est qu’elle est située au carrefour de la vallée de Glen Coe, de la route des îles et du Loch Ness.

C’est ici que s’arrête ma route pour aujourd’hui.

Le lendemain matin, je prends la direction de Glenfinnan où m’attendent à coup sûr les fans de Harry Potter. En effet, c’est là bas sur le viaduc que passe le célèbre train Poudlard Express.

Comme eux, j’attends sur une étroite terrasse de terre et sous la pluie que passe le train suivi de sa longue écharpe de vapeur.

Après ce divertissement, je reprends la route pour m’arrêter plus loin à Mallaig, ce port d’où partent les ferries pour un autre voyage vers les Hébrides Extérieures (outer Hebrides). J’embarque à 13 h 30 pour l’île de Skye. Le temps est à la pluie et au vent et le restera toute la journée.

Vous souhaitez partir à la découverte de l’Ecosse contactez-nous pour préparer votre voyage.

  • Ecosse

Nord Espaces

Nord Espaces est un voyagiste spécialisé et indépendant depuis sa création. Ce que nous considérons comme notre force est avant tout notre équipe : stable, passionnée et internationale, parlant les langues des pays proposés et ayant une vraie connaissance de nos destinations, toutes sans exception parcourues, preuve à l’appui.

A propos de l'auteur

Nord Espaces

Nord Espaces est un voyagiste spécialisé et indépendant depuis sa création. Ce que nous considérons comme notre force est avant tout notre équipe : stable, passionnée et internationale, parlant les langues des pays proposés et ayant une vraie connaissance de nos destinations, toutes sans exception parcourues, preuve à l’appui.

Téléchargez notre brochure

Télécharger

Suivez nos voyages

Inscrivez vous à la newsletter

Modifiez votre recherche