QUEBEC : Gaspésie, sur la route des explorateurs

23 août 2017
  • Nord Espaces a testé pour vous…
  • Récits & Carnets de voyage

Vous aimez les randonnées ? Non ? Eh bien lisez quand même ! Parce que, si ce n’est pas une randonnée, vous pouvez faire une belle balade avec quelques surprises : j’ai découvert le parc national de la Gaspésie lors d’un voyage intitulé « La route des explorateurs », soigneusement préparé à l’époque par José, une québécoise de caractère… Les filles du nord ont généralement du caractère ! Cette année anniversaire du Canada, quelle belle coïncidence, le Parc de la Gaspésie fête ses 80 ans ! Fondé en 1937, avec pour objectifs de préserver la beauté des paysages, le caribou de la Gaspésie et le saumon de la rivière Sainte-Anne, le Parc de la Gaspésie s’est fait une sacrée réputation auprès des voyageurs.

Situé en altitude, le parc présente une particularité de relief et de climat qui en font un lieu très attractif pour plusieurs espèces, d’où une biodiversité incroyable et même unique au Québec : la végétation varie énormément en fonction de l’altitude ; lors des randonnées on passe des vallées aux sommets à la force des mollets et des cuisses mais aussi d’une forêt de bouleaux jaune à une sapinière.

On n’a pas le droit de quitter les sentiers balisés, mais c’est pour la bonne cause ! Jamais j’aurais pu imaginer voir des élans sauvages d’aussi près ! Ou des cerfs ? Connaissez-vous la différence ? Une mère avec son petit d’abord, les autres ensuite. Que c’est génial de les voir chez eux et qu’est-ce que je n’aime pas les zoos !

Il fait déjà chaud en juin, mais en descendant dans le creux des vallées le niveau d’humidité augmente, préservé en plus par l’immense végétation touffue des forêts vertes du Québec à cette époque. L’air est très pur ici, loin des villes et des routes : le taux d’oxygène doit être assez important parce qu’on a envie de respirer à fond jusqu’à en avoir le vertige.

Après avoir eu très chaud, la simple vue d’une cascade rafraîchit !

En se mettant au plus près sans trop se mouiller, on peut même profiter d’une agréable bruine fraîche et de quelques gouttelettes glacées.

Nous retrouvons ensuite au somment un établissement 4* de 18 chambres, au charme fou et à l’ambiance chaleureuse. Il sera mon coup de cœur pour ce voyage. Bonne table, quiétude, plaisir du spa avec une vue à 360 ° et 60 km² de la nature à explorer. Exceptionnel ! On est en juin et tout est baigné dans la verdure faisant contraste avec le ciel bleu. Je n’ose pas imaginer cette vue en septembre, en plein été indien ! J’apprends en plus qu’en hiver c’est un paradis pour les skieurs alpins, ce qui est finalement très facile à comprendre !  Je note dans mon petit carnet mes impressions qui serviront ensuite à créer un nouveau voyage NORD ESPACES pour faire découvrir à tous les amoureux de la Nature, aux petits et grands explorateurs, les routes du Québec et de la Gaspésie. Venez voir…

  • Canada
  • Quebec

Julia

Julia, d‘origine russe, diplômée en géopolitique et en sociologie, Julia est depuis 2005 responsable du développement et de la communication ainsi qu’une véritable spécialiste sur la destination Russie.

A propos de l'auteur

Julia

Julia, d‘origine russe, diplômée en géopolitique et en sociologie, Julia est depuis 2005 responsable du développement et de la communication ainsi qu’une véritable spécialiste sur la destination Russie.

Téléchargez notre brochure

Télécharger

Suivez nos voyages

Inscrivez vous à la newsletter

Modifiez votre recherche