fbpx

D’Irkoutsk au lac Baïkal, un mythe sibérien

25 avril 2020
  • Récits & Carnets de voyage

Merveille de la Nature et carrefour de civilisations, le lac Baïkal fascine toujours les écrivains français, plus de 140 ans après le roman Michel Strogoff de Jules Verne. L’expérience Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson enrichit elle-aussi notre imaginaire. Au-delà de l’Oural, chacun gagne à confronter ses rêves à la réalité sibérienne. Dans cette immensité quasi vide d’hommes, la ligne de vie du Transsibérien mène à une petite mer intérieure, au bord de laquelle les isbas et clochers à bulbe cohabitent avec les fruits plus amers de l’histoire tourmentée – mais oh combien fascinante – de la Russie... Je fis ce voyage en novembre, mon voyagiste conseillant plutôt l’été (pour se baigner dans le Baïkal) ou février-mars (pour rouler dessus !).

Irkoutsk

Le « Petit Paris de la Sibérie » centrale parlait depuis longtemps à mon imagination.

La statue de l'initiateur du Transsibérien, Alexandre III, à Irkoutsk. Photo : Sébastien de Nord Espaces
La statue de l’initiateur du Transsibérien, Alexandre III, à Irkoutsk. Photo : Sébastien de Nord Espaces

Fondée en 1651 au bord du fleuve Angara, Irkoutsk fut longtemps le centre marchand et administratif de la Sibérie orientale. La ville compte aujourd’hui environ 600 000 habitants.

L'église du Sauveur (XVIIIe s.). Photo : Sébastien de Nord Espaces
L’église du Sauveur (XVIIIe s.). Photo : Sébastien de Nord Espaces

Elle a conservé des bâtiments du XIXe siècle, des églises joliment restaurées et un grand nombre d’isbas (maisons en bois ornées de motifs sculptés). Son centre historique est d’ailleurs inscrit sur la liste indicative présentée par la Russie à l’UNESCO.

Isbas à Irkoutsk. Photo : Sébastien de Nord Espaces
Isbas à Irkoutsk. Photo : Sébastien de Nord Espaces

Inauguré en 1900, l’Angara est l’un des premiers brise-glaces au monde et le plus ancien conservé jusqu’à nos jours. Il faisait office de ferry avant la construction du chemin de fer Circumbaïkal.

Le brise-glace Angara à Irkoutsk. Photo : Sébastien de Nord Espaces
Le brise-glace Angara à Irkoutsk. Photo : Sébastien de Nord Espaces

Taltsy

Dans une forêt à 47 km d’Irkoutsk, sur la route menant au Baïkal, le musée d’Architecture en bois de Taltsy présente d’anciens bâtiments sibériens, dont une belle tour de guet du XVIIe siècle.

Ancienne tour de guet au musée de Taltsy. Photo : Sébastien de Nord Espaces
Ancienne tour de guet au musée de Taltsy. Photo : Sébastien de Nord Espaces

Listvianka

Listvianka est la bourgade côtière du Baïkal la plus proche d’Irkoutsk. Longeant la rive, le rue principale relie trois vallées séparées et leurs rangées de maisons en bois.

Listvianka, plafond bas. Photo : Sébastien de Nord Espaces
Plafond bas sur Listvianka. Photo : Sébastien de Nord Espaces

L’église Sviato-Nikolskaya doit son nom à une apparition de Saint Nicolas, qui aurait sauvé le commanditaire de l’édifice d’un naufrage dans le Baïkal. L’omoul est le poisson emblématique du lac.

Au marché au poisson d'Irkoutsk. Photo : Sébastien de Nord Espaces
Au marché au poisson d’Irkoutsk. Photo : Sébastien de Nord Espaces

Le Circumbaïkal

Construite entre 1901 et 1904, la boucle du Transsibérien autour du Baïkal – le Circumbaïkal – est une merveille d’ingénierie.

Arrêt sur le Circumbaïkal. Photo : Sébastien de Nord Espaces
Arrêt sur le Circumbaïkal. Photo : Sébastien de Nord Espaces

Les ouvriers creusèrent pas moins de 39 tunnels, certains demandant plus de deux ans de travail. Ils érigèrent aussi plus de 100 ponts et viaducs.

Ouvrages d'art du Circumbaïkal. Photo : Sébastien de Nord Espaces
Ouvrages d’art du Circumbaïkal. Photo : Sébastien de Nord Espaces

Le Circumbaïkal relie Slyoudianka à Port Baïkal.

Hameau le long du Circumbaïkal. Photo : Sébastien de Nord Espaces
Hameau le long du Circumbaïkal. Photo : Sébastien de Nord Espaces

Merci au conducteur de m’avoir fait monter dans la locomotive. Et à Natalia pour le partage de ses provisions !

Le Circumbaïkal à la meilleure place. Photo : Sébastien de Nord Espaces
Le Circumbaïkal à la meilleure place. Photo : Sébastien de Nord Espaces

Olkhon

Longue de 72 km, Olkhon est la plus grande île du Baïkal. Khoujir en est la principale localité, considérée par les Bouriates comme l’un des cinq pôles mondiaux de l’énergie chamane.

Le Rocher du Chaman à Olkhon. Photo : Sébastien de Nord Espaces
Le Rocher du Chaman à Olkhon. Photo : Sébastien de Nord Espaces

La côte sablonneuse a beaucoup de charme…

Olkhon. Photo : Sébastien de Nord Espaces
Olkhon. Photo : Sébastien de Nord Espaces

… et les falaises abruptes à l’extrémité nord de l’île offrent de belles vues sur le Baïkal, notamment au spectaculaire cap Khoboï.

Le cap Khoboï à Olkhon. Photo : Sébastien de Nord Espaces
Le cap Khoboï à Olkhon. Photo : Sébastien de Nord Espaces

Olkhon garde un parfum réjouissant de Far East !

L'heure du thé à Olkhon. Photo : Sébastien de Nord Espaces
L’heure du thé à Olkhon. Photo : Sébastien de Nord Espaces

 

Sibérie et lac Baïkal : sur les pas de Michel Strogoff

  • baïkal
  • Circumbaïkal
  • Irkoutsk
  • Listvianka
  • Olkhon
  • Russie
  • siberie
  • Taltsy
  • Transsibérien

Sébastien

Sébastien, passionné de voyages et d’écriture, contribue notamment à la communication de Nord Espaces.

A propos de l'auteur

Sébastien

Sébastien, passionné de voyages et d’écriture, contribue notamment à la communication de Nord Espaces.

Téléchargez notre brochure

Télécharger

Suivez nos voyages

Inscrivez vous à la newsletter

Modifiez votre recherche