Une vie au service des loups de Laetitia Becker

19 décembre 2017
  • Culture & Géo / Alerte TV
  • Evènements / Expositions

Jeudi, le soir du 14 décembre, Laetitia Becker présenta aux amis de Nord Espaces ses travaux et choix de vie tout à fait originaux, consacrés à l’étude des loups et autres grands prédateurs européens.

C’est en 2004 que la jeune femme quitta Strasbourg pour l’oblast de Tver, à environ 500 km de Moscou. Un centre de réhabilitation lui confia alors des louveteaux blessés ou orphelins, amenés là par des zoos ou chasseurs, avec l’objectif de les relâcher au bout d’un an dans la nature. Belle occasion pour Laetitia de participer aux recherches en cours, de découvrir des espaces sauvages à couper le souffle, d’apprécier une population chaleureuse au mode de vie spartiate.

Conquise, elle fonda en 2008 l’association Lupus Laetus dédiée à la protection du loup russe. De 2008 à 2011, elle rédigea sur le terrain sa thèse de doctorat en biologie. Puis elle vécut jusqu’en 2014 en Carélie Russe, motivée par la recherche d’une meilleure réhabilitation pour ses protégés, à l’abri sur une île sans enclos. Au prix certes de l’absence d’eau courante, d’une électricité produite au générateur, d’un premier magasin à 120 km… Ou une petite traversée en bateau, 50 km et 20 heures de train de Saint-Pétersbourg … Mais avec la magie de la taïga, des baies et champignons au pied des pins, des plages de sable, aurores boréales et nuits blanches.

Laetitia vit aujourd’hui en Finlande, où elle envisage plus sereinement l’éducation de ses trois enfants, toujours en pleine forêt et à quelques kilomètres de la frontière russe. La forêt l’inspire, comme ses enfants. Elle est l’auteur de ce petit livre pour enfants, un véritable bijou, Edition BOREALIA .

 

Son bureau d’études en biologie/écologie s’intéresse à tout l’écosystème du loup, aux ours et gloutons. « Savanturière » accomplie, elle envisage aujourd’hui l’accueil touristique de familles dans la belle nature finlandaise… Répondant aux questions d’un auditoire charmé, Laetitia souligna combien le loup reste mal connu, même s’il fait souvent l’actualité. Ainsi en France il n’a pas fait l’objet d’une réintroduction comme il est trop souvent dit. Il revient naturellement depuis l’Italie.

 

  • finlande
  • loup
  • Russie

Sébastien

Sébastien, diplômé d’école de commerce, passionné de voyages et d’écriture, Sébastien, reporteur et journaliste, contribue notamment à la communication de Nord Espaces.

A propos de l'auteur

Sébastien

Sébastien, diplômé d’école de commerce, passionné de voyages et d’écriture, Sébastien, reporteur et journaliste, contribue notamment à la communication de Nord Espaces.

Téléchargez notre brochure

Télécharger

Suivez nos voyages

Inscrivez vous à la newsletter

Modifiez votre recherche