L’Islande oui… Mais autrement !

22 mai 2017
  • Récits & Carnets de voyage

On parle beaucoup de l’Islande ces derniers temps. La destination est passée du statut de terre lointaine et difficile à situer sur une carte à celui de pays en avance sur son temps, finalement pas si loin que ça et aux paysages surréalistes. En réalité, tout cela est vrai depuis bien longtemps. C’est fou comme une éruption volcanique ou une coupe d’Europe de football peuvent changer toute la vision que l’on peut avoir d’un pays !

Suite à cela, la pression touristique s’est accentuée de manière exponentielle sur cette toute petite île aux nombreux sites naturels protégés. On ne peut bien sûr pas construire partout et quand sa petite capitale ajoutait 20% de capacité d’hébergement touristique entre 2015 et 2016, les voyageurs affluaient à +30%… Il est donc très difficile de se rendre sur certaines régions à certaines périodes, à l’heure actuelle. Aujourd’hui, on est donc en droit de se demander si cela vaut toujours autant la peine de se rendre en Islande. Mon sentiment à moi, c’est « oui mais » :

Oui, mais pas forcément en même temps. J’entends souvent que l’Islande ne vaut le coup qu’en juin et juillet car sinon on passe à côté de la meilleure météo de l’année. Flash info : en Islande, il fait rarement très chaud mais il fait aussi rarement très froid. La météo est extrêmement changeante toute l’année et on peut être très chanceux avec un combiné beau soleil et aurores boréales au mois d’octobre et moins chanceux avec de nombreux épisodes de pluie au mois de juin. Comme disent les islandais « si tu n’aimes pas la météo, attend 5 minutes ! ». Alors il ne faut pas avoir peur de partir un peu avant, en avril / mai ou un peu après, entre mi-août et octobre. Vous découvrirez d’aussi beaux paysages et éviterez la très haute saison. Et si vous cherchez les aurores boréales, vous pourriez être très chanceux dès septembre et jusqu’en mars / avril ! Et oui, j’ai pu en apercevoir dès le 2 septembre l’été dernier…

Oui, mais pas forcément sur les sites les plus connus. Il ne faut pas avoir peur de sortir des sentiers battus. Par exemple, le Blue Lagoon est réputé pour être le grand incontournable de l’île, mais pourquoi ne pas vous rendre dans de plus petits sites qui pourront eux aussi vous proposer des formules bien être, un peu plus loin ? Ou encore à la piscine ! Eh oui, la piscine est présente partout dans le pays, les islandais en raffolent. On y trouve d’ailleurs souvent un sauna, un petit jacuzzi, des petits bassins d’eau aux différents degrés, allant du très froid au très chaud, tout cela chauffé grâce à la géothermie. Et si on cherche encore plus typique, les sources d’eau chaude naturelles sont très présentes, une belle récompense après une petite – ou longue – randonnée !

Oui, mais pas forcément dans la même région. Il est certes difficile de passer outre le fameux Cercle d’Or, mais rien n’empêche d’y faire un petit passage avant de se rendre dans des régions moins connues. Les Îles Vestmann par exemple vous fascineront de par leur histoire, tandis que les fjords du nord-ouest vous donneront une vraie sensation de bout du monde, avec parfois toute une partie qui n’est accessible que par bateau ou encore l’est avec ses petits villages de pêcheurs encore peu connus qui vous étonneront, avec notamment ce village aux panneaux à la fois en islandais et en français.

Et oui, l’Islande a encore de quoi vous surprendre, n’ayez pas peur… et suivez le guide !

Nord Espaces vous conseille pour préparer votre prochain séjour en Islande. Mais qu’allez-vous choisir l’Islande en hiver ou l’Islande en été ?

  • Islande

Natacha

Natacha est fascinée par la glace et surtout passionnée de voyage vers le nord en général. Responsable de la production des séjours en Islande, une destination dont elle est tombée amoureuse lors de ses multiples voyage vers cette magnifique île. En Ecosse, sur la trace de ses origines et en Alaska, destination pour laquelle elle a également eu un immense coup de cœur lors d’un grand voyage en 2011.

A propos de l'auteur

Natacha

Natacha est fascinée par la glace et surtout passionnée de voyage vers le nord en général. Responsable de la production des séjours en Islande, une destination dont elle est tombée amoureuse lors de ses multiples voyage vers cette magnifique île. En Ecosse, sur la trace de ses origines et en Alaska, destination pour laquelle elle a également eu un immense coup de cœur lors d’un grand voyage en 2011.

Téléchargez notre brochure

Télécharger

Suivez nos voyages

Inscrivez vous à la newsletter

Modifiez votre recherche