Voyage extraordinaire au Kamtchatka, Opéra sauvage

Russie - Observation animalière

Voyage extraordinaire au Kamtchatka, Opéra sauvage

Observation Ours, Volcans, Geysers

19 jours
Été
Russie
Exclusivité
Dès 5 950 €

Une immersion totale dans la nature souveraine. Le feu, la terre et l’océan y ont forgé un paradis sauvage, encore libre, presque... oublié. Avec ses 200 volcans (dont 28 sont encore en activité), ses lacs acides, ses geysers, ses fumerolles corrosives, ses forêts primaires, la péninsule du Kamtchatka où la géothermie est omniprésente, représente, à une relative petite échelle, ce que devait être l’environnement et l’atmosphère de la terre, il y a quatre milliards d’années. 15 participants maximum, sans limite d’âge en bonne forme physique, aucune nuit sous tente, 3 excursion en hélicoptère (Vallée des geysers/Calderira d’Uzon, Lac Kourile, chez les éleveurs de rennes), volcans (Tolbatchik, Gorely, Moutnovsky, vallée du Klutchevsloi), crsoière dans la baie d’Avatcha, sources chaudes et encore bien de choses. Accompagnement francophone, spécialiste de la Russie Julia Snegur.

Nous contacter

Les points forts du voyage

Vallée des geysers

Caldeira d’Uzon, survol du volcan Maly Semiatchik

Observation ours et saumons

Lac Kourile et Lac Azabatchie

Volcans du Kamtchatka

Tolbatchik, Gorely, Moutnovsky…

  • 3-4 AOÛT 2019 : EUROPE (PARIS, GENÈVE, BRUXELLES) – EXTRÊME ORIENT RUSSE

    Départ le 3 août avec une nuit à Moscou afin de rencontrer d’autres participants venant de Suisses et des Belgique. Nous profiterons ensemble de la capitale moscovite. Quelques idées vous seront soumises en amont.

  • 5 AOÛT 2019 : PETROPAVLOVSK-KAMTCHATSKI

    Arrivée à Petropavlovsk. Transfert à l’hôtel. Visite du musée de l’Institut volcanologique de l’Académie des sciences.

    Inclus : déjeuner, dîner

  • 6 AOÛT 2019 : PETROPAVLOVSK-KAMTCHATSKI – KOZYREVSK

    Départ pour le village de Kozyrevsk. Arrêts à Sokotch (pour éventuellement déguster des pirojki géants, spécialité de l’étape) et à Milkovo pour déjeuner. Arrivée à Kozyrevsk dans la soirée. Installation à l’auberge. Bania russe.

    Inclus : petit déjeuner, déjeuner, dîner (par nos cuisinières)

  • 7 AOÛT 2019 : KOZYREVSK – NIJNE-KAMTCHATSK

    Après le petit-déjeuner, départ pour Nijné-Kamtchatsk, ancienne capitale du Kamtchatka du temps de Vitus Béring. Vous admirerez les magnifiques paysages de la vallée du fleuve Kamtchatka, qui se fraye un chemin entre la taïga et les pentes des volcans brûlées par les différentes éruptions. Si vous êtes bon observateur, vous verrez certainement des pygargues empereur et peut-être l’ours brun du Kamtchatka, qui partage avec la sous-espèce de Kodiak le titre de plus gros ours brun du monde. Certains spécimens pèsent plus de 700 kg ! Vous monterez dans une barque pour environ une heure de navigation. Installation dans les cabanes en bois.

    Inclus : petit déjeuner, déjeuner (casse-croute), dîner (par nos cuisinières)

  • 8 AOÛT 2019 : LAC AZHABATCHIE

    Une journée en plein air ! Vous embarquerez dans une barque à fond plat qui seule permet d’accéder au lac Azhabatchie, sanctuaire unique pour l’observation des fleurs, des oiseaux, des saumons frayant ici par milliers deux fois par an, donc aussi des ours, qui ne sont alors jamais très loin… Les plantigrades se déplacent seuls ou avec leurs petits. Vous goûterez la soupe de poisson à la russe appelée « oukha », cuisinée avec un salmonidé très noble et recherché, appelé « nerka ». Visite de la chapelle de l’Assomption, dite « Ouspenie de la Sainte Bogoroditsa», en bois et récemment restaurée, première édifiée dans la région. Nuit à la station biologique.

    Inclus : petit déjeuner, déjeuner (pique-nique en plein air, oukha) et dîner (par nos cuisinières)

  • AOÛT 2019 : LAC AZHABATCHIE – OUST-KAMTCHATSK – KLUTCHI-KOZYREVSK

    Retour à Kozyrevsk, avec un détour par Oust-Kamtchatsk située sur la côte orientale de la péninsule. Nuit à l’auberge.

    Inclus : petit déjeuner, déjeuner (casse-croute), dîner (par nos cuisinières)

  • 10 AOÛT 2019 : VALLEE DU VOLCAN KLIOUTCHEVSKOÏ

    Nous partirons en 6x6 KAMAZ ou URAL pour ce qui fût le poste avancé d’une ancienne station volcanologique, à 900 mètres d’altitude, sur le flan du volcan Klioutchevskoï (appelé aussi Klioutchevskaïa Sopka). Une randonnée pédestre sans difficulté vous fera ensuite découvrir des cônes latéraux (volcans endormis) : les Podkova, Maleev et Lepechka. Vous traverserez aussi la toundra, où vous dégusterez peut-être de délicieuses airelles et camarines noires, baies endémiques du Kamtchatka. Nuit à l’auberge.

    Inclus : petit déjeuner, déjeuner (casse-croute), dîner chez l’habitant (par nos cuisinières)

  • 11 AOÛT 2019 : LE TOLBATCHIK EN SON ROYAUME

    Tôt le matin, nous partirons pour le volcan Tolbatchik en 6X6. La route passera par la taïga et des prairies que vous qualifierez d’alpines, suisses ou russes à votre convenance. Le volcan Plosky Tolbatchik, endormi de 1976 à 2012, entra cette année-là en éruption et est toujours actif depuis. Le poste avancé des volcanologues situé à 1100 mètres d’altitude, la base « Tolbatchik » - l’ancienne « Leningradskaïa » -, fut englouti par la lave en 2012. Vous ferez l’ascension du 2ème cône du volcan Tolbatchik. Au sommet, la température atteint 400°C à seulement 70 cm sous terre. Vous vous allongerez sur le sol pour sentir la chaleur du volcan. Déjeuner pique-nique dans la forêt dite « noire » ou « morte », brulée par les cendres de l’éruption de 1976. La végétation reconquiert l’endroit çà et là, au ras du sol entre les troncs d’arbres. L’épilobe est ici reine. Vous vous avancerez autant que la route le permet vers les plus fraiches coulées de lave. Si en août 2019 l’éruption se poursuit, nous préparerons des œufs au plat sur les pierres brulantes. Nuit à Kozirevsk.

    Inclus : petit déjeuner, déjeuner (casse-croute), dîner chez l’habitant (par nos cuisinières)

  • 12-13 AOÛT 2019 : ESSO

    Au village d’Esso, vous passerez deux nuits à l’auberge. Si la météo le permet, vous irez en hélicoptère MI-8 à la rencontre des éleveurs de rennes nomadisant dans la toundra. Vous échangerez alors pendant une à deux heures avec eux. A Esso, vous visiterez aussi un atelier d’artisans et un musée ethnographique de grande qualité, très apprécié. Vous pourrez aussi vous baigner dans l’eau chaude d’une piscine naturelle en plein air du village.

    Inclus : petit déjeuner, déjeuner (casse-croute), dîner chez l’habitant (par nos cuisinières)

  • 14 AOÛT 2019 : ESSO - PARATOUNKA

    Cette journée de liaison permettra le retour à Petropavlovsk-Kamtchatski. Nuit dans les environs à l’hôtel. Durant la période soviétique, de nombreux sanatoriums furent construits aux alentours, riches en sources thermales. En option, vous pourrez vous baigner dans l’eau chaude d’une piscine thermale.

    Inclus : petit déjeuner, déjeuner (à Milkovo), dîner à l’hôtel.

  • 15 AOÛT 2019 : PARATOUNKA - MOUTNOSVKY

    Excursion au volcan Moutnovsky. La route est très belle par temps clément. L’ascension jusqu’au cratère se fera par la vallée du volcan (dénivelée environs 800 mètres). Nuit à l’hôtel

    Inclus : petit déjeuner, déjeuner (casse-croute), dîner à l’hôtel

  • 16 AOÛT 2019 : PARATOUNKA - GORELY

    Vous connaîtrez déjà la moitié de la route de montagne pour l’avoir parcourue le jour précédent. Une deuxième chance de l’apprécier ! Ses zigzags offrant des vues à couper le souffle vous mèneront cette fois au volcan Gorely (1 829 m), dont vous découvrirez les nombreuses facettes. Après l’approche en 6x6, vous monterez au sommet de l’un des cratères (dénivelée environs 800 mètres). Nuit à l’hôtel.

    Inclus : petit déjeuner, déjeuner (casse-croute), dîner à l’hôtel

  • 17 AOÛT 2019 : PARATOUNKA – VALLEE DES GEYSERS

    Si la météo le permet, vous irez en hélicoptère MI-8 à la vallée des Geysers. Idéalement, le survol des volcans Maly Semiatchik (au cratère rempli d’un lac turquoise), Bolshoy Semiatchik et Karymski offrira un spectacle d’une infinie beauté. Avec de la chance, vous vous poserez dans la caldeira de 18 km de diamètre de l’ancien volcan Uzon, pour y faire une promenade guidée d’une heure environ entre champs de marmites de boue et sources thermales. Puis vous atterrirez dans la célèbre vallée des Geysers. Nuit à l’hôtel.

    Inclus : petit déjeuner, déjeuner (panier repas), dîner à l’hôtel

  • 18 AOÛT 2019 : PARATOUNKA – LAC KOURILE-VOLCAN KSOUDATCH

    Si la météo le permet, vous irez en hélicoptère MI-8 au lac Kourile. L’environnement est magnifique et la certitude est quasi 100% de voir les ours en quantité. Sur place, tout est extrêmement réglementé et rodé. Des touristes sont nombreux à venir ici pour voir ce spectacle saisissant. C’est probablement, une chose que nous pourrons regretter après le lac Azhabatchié. Mais à l’avis unanime de tous les participants des années passées, les deux points de notre itinéraire se complètent mutuellement. Nuit à l’hôtel.

    Inclus : petit déjeuner, déjeuner (panier repas), dîner à l’hôtel.

  • 19 AOÛT 2019: PARATOUNKA

    Cette journée est libre, programmée pour faire face à de mauvaises conditions météorologiques et autres imprévus. Si nous n’avons pas utilisé ce « joker », la journée est à vous pour aller en ville, acheter du saumon sauvage du Kamtchatka (sous vide, parfaitement transportable en avion) et d’autres spécialités, de parcourir les librairies et les boutiques des souvenirs, envoyer vos cartes postales etc. Cette journée peut être utilisée si la météo n’a pas permis accomplir telle ou telle excursion. Nuit à l’hôtel.

    Inclus : petit déjeuner, dîner

  • 20 AOÛT 2019 : PARATOUNKA – BAIE D’AVATCHA

    Cette journée est programmée pour une croisière dans la baie d’Avatcha, réputée l’une des plus belles du monde. Vous quitterez le port et ses vestiges du passé, bateaux fantômes abandonnés depuis tant d’années, pour découvrir de superbes paysages. Vous approcherez aussi les oiseaux marins nichant à la « Babouchkin kamen » (la Pierre de Grand-Mère), ainsi que le curieux ensemble rocheux baptisé « Trois frères ». Vous quitterez ensuite la baie pour vous aventurer dans l’Océan Pacifique, voir l’île Staritchkov, pêcher et, avec un peu de chance, observer des mammifères marins (dauphins, baleines, phoques).Vous pourrez observer les aigles de Steller, les macareux et d’autres oiseauxs de la baie d’Avatcha. Nuit à l’hôtel.

    Inclus : petit déjeuner, déjeuner (probablement à bord), dîner d’au revoir.

  • 21 AOÛT 2019: PARATOUNKA – MOSCOU – EUROPE OCCIDENTALE

    Après le petit déjeuner, un transfert groupé vous mènera à l’aéroport, où vous prendrez un vol pour Moscou. L’arrivée est prévue à 12h20 au terminal D de l’aéroport moscovite. Vous récupérerez vos bagages.

Contactez-nous pour ce programme

Devis & info

Téléchargez notre brochure

Télécharger

Suivez nos voyages

Inscrivez vous à la newsletter

Dates

Départ : 3 août 2020 (Inscriptions en cours)

Prix forfaitaire par personne

En base double5 950 €
Vols internationaux et domestiquesenv 1500
Supplément chambre individuelle (à Petropavlovsk et environ uniquement)450 €

Informations

Le prix comprend

  • Les transferts terrestres
  • L’hébergement comme décrit
  • La pension complète à partir d’arrivée à Petropavlovsk
  • Les visites telles que mentionnées dans notre programme
  • Les meilleurs guides locaux volcanologues et la présence d’un interprète parlant français
  • Les excursions en hélicoptères (vallée des geysers et caldeira d’Uzon, chez les éleveurs des rennes, Lac Kourile) croisière dans la baie d'Avatcha
  • Le visa russe

Le prix ne comprend pas

  • Les vols (à réserver auprès de Nord Espaces en fonction de votre ville de départ, env 1500 €)
  • Les assurances
  • Tous les services non mentionnés dans le programme
  • Les nuitées à Moscou

Contactez-nous pour ce programme

Devis & info

Téléchargez notre brochure

Télécharger

Suivez nos voyages

Inscrivez vous à la newsletter

Vols internationaux et domestiques vers Kamtchatka Paris – Moscou –Petropavlovsk A/R (hors taxes) : 1 200 € – 1 747 €

Ce voyage à la découverte de la péninsule du Kamtchatka existe depuis plus de 20 ans et nous l’avons affiné depuis toutes ces années. Des années d’expérience et d’aventures ont permit la création du circuit le plus complet pour découvrir toutes les facettes de la péninsule du Kamtchatka, une magnifique contrée de l’Extrême Orient russe.

Vous pouvez visionner quelques vidéos amateurs des années précédentes, montées à partir des images de nos voyageurs. Nous les remercions chaleureusement.

Cliquez pour visionner les moments choisis du périple au bout du continent eurasiatique, au Kamtchatka

2019 : Survol du volcan Ksoudatch

2019 : Observation d’ours 1

2019 : Observation d’ours 2

2018 : Vallée des geysers, site naturel unique au Kamtchatka

2018: Chez les éleveurs de rennes nomades

2018 : Autour du Volcan Tolbatchik

2018 : Les ours du lac Kourile

2018: Les routes d’aventure ( Merci Sasha)

2017 : Vallée des geysers

2017: Vallée du Tolbatchik

2017 : Arrêt au volcan Ksoudatch

2017 : Les ours du lac Kourile

2017: Rencontre avec les éleveurs de rennes

2016 : Voyage Opéra sauvage du Kamtchatka

2015 : Voyage Opéra sauvage du Kamtchatka avec Nord Espaces

2013 : Voyage Opéra sauvage

2012 : Voyage Opéra sauvage du Kamtchatka

Photos des participants

LIRE PLUS:

Sur votre journée/excursion à la Vallée des geysers

Sur votre journée / excursion  chez les éleveurs de rennes

LEXIQUE DE VOTRE VOYAGE AU KAMTCHATKA (KAMCHATKA Eng)

Le Musée Volcanologique de l’Institut de Recherches Volcanologiques de l’Académie des Sciences de la Fédération de Russie. Le tout premier du pays, il fut fondé en 1963 pour abriter des collections et échantillons du monde entier (Japon, Amérique latine, Indonésie, Méditerranée, Islande, Nouvelle-Zélande, etc.), rapportés par des expéditions scientifiques internationales, soviétiques, russes ou reçus en cadeau de la part de confrères volcanologues.

Petropavlovsk-Kamtchatski se trouve dans la baie d’Avatcha, connue pour sa beauté majestueuse. C’est l’une des villes les plus anciennes de l’Extrême-Orient russe. Les cosaques de Pierre 1er fondèrent ici en 1697 la première forteresse en bois ou « ostrog ». En 1740, la seconde expédition au Kamtchatka de Vitus Béring et Alekseï Tchirikov, sur les navires « Apôtre Saint-Pierre » et « Apôtre Saint-Paul », donna à la ville son nom actuel. Les célèbres explorateurs La Pérouse et Cook s’arrêtèrent aussi à Petropavlovsk-Kamtchatski. Dans cet endroit éloigné et sauvage, le Danois au service de la marine russe Vitus Béring, accompagné du naturaliste russe d’origine allemande Wilhelm Steller, découvrirent de nombreuses espèces animales. Notamment le pygargue de Steller (ou Empereur), plus grand aigle marin du monde, et la Rhytine de Steller, cousine du lamantin et du dugong pesant jusqu’à plus de 10 tonnes, exterminée en 27 années seulement pour sa viande, son lait et ses graisses à la combustion lente et sans odeur…

Le village de Milkovo du Kamtchatka comptant environ 10 000 habitants, se trouve au bord de la rivière Milka, à 300 km de Petropavlovsk-Kamtchatski. Il fut fondé, dit-on, suite à un oukase de l’impératrice Anna Ivanovna (1693-1740) visant à développer d’une part l’agriculture, d’autre part l’exil au Kamtchatka des personæ non gratæ désignées par le Comité de Surveillance impérial.

Le bania, élément incontournable de la culture russe, c’est un peu l’association du sauna finlandais et du bain de vapeur turc ! On s’y flagelle – sans se faire mal pour autant – avec un venik, faisceau de petites branches de bouleau, pour mieux nettoyer et parfumer les pores de la peau. Votre premier bania restera à jamais gravé dans votre mémoire. Hedrick Smith décrivit avec beaucoup d’humour son expérience insolite dans le livre Les Russes (1976).

L’ostrog de Nijné-Kamtchatsk fut fondé en 1701 par les cosaques, détruit en 1730 et reconstruit. Conformément à un oukase de Pierre 1er, c’est là que fut bâti le navire « Saint Gabriel » avec lequel Vitus Béring, ses lieutenants Tchirikov et Spengler ainsi que 44 autres personnes partirent vers le Nord. Ils explorèrent l’Amérique russe, l’île Saint-Laurent et le détroit séparant l’Asie de l’Amérique, auquel le commandant donna son nom. Bien plus tard, le village connut avec ses kolkhozes et sovkhozes le sort de toute la campagne soviétique. En 1986, Nijné-Kamtchatsk devint un quasi-village fantôme. Hameau isolé de pêcheurs pendant des années, c’est aujourd’hui un site historique et culturel renaissant, avec une chapelle et de petites izbas nichées entre les bouleaux.

La soupe de poisson oukha est un plat typique. Le poisson est traditionnellement cuit à l’eau avec des pommes de terre. On ajoute de la ciboulette et de la crème fraîche directement dans l’assiette. Mais il y a autant de recettes que de régions, lacs et rivières en Russie… ou presque. On en recense à peu près 80 ! A base de nerka, l’oukha du Kamtchatka est incontestablement l’une des meilleures.

Oust-Kamtchatsk est située près du lac Nerpitchie à l’embouchure du fleuve Kamtchatka, au nord de la baie du même nom. Cette ville du bout du monde a une ambiance étrange… Très peuplée à l’époque soviétique, puis abandonnée à son sort pendant deux décennies, elle commence tout juste à relever la tête. Vous y verrez des bateaux rouillés, des baraques en bois penchant dangereusement, de l’herbe poussant sur le vieux macadam et une belle église flambant neuve…

Le stratovolcan Klioutchevskoï,  situé à seulement 32 km du village de Klutchi, est né il y a environ 6 000 ans. Le plus grand ténor d’Eurasie, culminant à 4 850 m, a un cône très régulier. C’est aussi le plus jeune volcan actif du Kamtchatka, toujours en éruption, qui peut se montrer à la fois effusif (fontaines et coulées de lave) et explosif (projection de roches…). Lors de sa création, il éructa à lui seul autant de produits volcaniques que la moitié de tous les volcans du Kamtchatka réunis. Le Klioutchevskoï ressemble à l’Etna (Sicile), mais en plus haut et grandiose. On compte 90 cônes adventifs sur ses flancs, l’un d’eux ayant la forme d’un cirque. Près de là,  le volcan  Chiveloutch culmine à 3 300 mètres. Longtemps endormi, il connaît un regain d’activité depuis mai 2009. Sa coupole se fendit en deux après une éruption, laissant échapper par une fissure de 30 m de profondeur des rejets de cendres et de gaz, jusqu’à une altitude de huit kilomètres.

Le cône Maleev offre une vue panoramique à couper le souffle sur 20 cônes latéraux du Klioutchevskoï, le fleuve Kamtchatka, les volcans Khartchinsky, Zarechny et Chiveloutch ! Certains cônes dépassent les 300 m de haut.

La camarine noire du Kamtchatka (Empetrum nigrum), appelée localement « chikcha », est un sous-arbrisseau présent dans les zones tempérées et froides de l’hémisphère boréal. Sa baie réduit traditionnellement les douleurs gastriques. D’un violet soutenu, l’infusion dégage un arôme fruité.  Les airelles du Kamtchatka, ou « brousnika », sont aussi très appréciées. Les Russes en font d’excellentes confitures, tartes et tourtes sucrées maison. Les enfants mangent les baies fraîches ou congelées, écrasées avec du sucre. La tisane de feuilles d’airelles fait baisser la tension artérielle et a des vertus antiseptiques.

Le volcan Tolbatchik du Kamtchatka présente un sommet pointu (l’Ostry Tolbatchik) culminant à 3 682 m, qui masque sa partie active au cratère tout plat, le Plosky Tolbatchik. Depuis 1740, date des premiers écrits sur la région, il est entré en éruption au moins 31 fois. La plus importante dura plus d’un an, du 6 juillet 1975 au 10 décembre 1976, à 14 km au sud du cratère principal et 900 m d’altitude. Elle fut marquée par de spectaculaires fontaines de lave jusqu’à la mi-septembre et l’apparition de 3 cônes juxtaposés, d’une hauteur de 300 m pour le cône n°1 (le plus au sud), de 280 m pour le cône égueulé n° 2 et de 100 m pour le cône n°3 (le plus au nord). Vous observerez de nombreuses xénolites, enclaves étrangères à la roche magmatique.

Le Village Esso. Esso signifie « mélèze » dans la langue des Evènes. C’est un grand village au bord d’une rivière et au milieu de collines douces, dans la caldera d’un très ancien volcan. Chaque maison a son jardinet pour y cultiver des légumes (principalement des pommes de terre) et beaucoup de fleurs. Esso est certainement le village le plus « touristique » du Kamtchatka, avec les meilleures routes, les maisons les plus soignées et de nombreux commerces…

Le volcan Moutnovsky du Kamtchatka, haut de 2 323 m, est l’un des plus connus du Kamtchatka. Comptant quatre stratovolcans, il se caractérise par une intense activité géothermique. La partie fréquentée est du type « Somma-Vésuve ». Les parois du cratère (250 m) sont abruptes. Il présente une activité importante avec des marmites de boue, des fumerolles, des plateaux de soufre et de l’eau bouillante. C’est un vrai laboratoire en plein air et… le paradis des volcanologues.

Le Gorely du Kamtchatka est un imposant volcan bouclier, en phase éruptive depuis 2010 après les épisodes de 1980-1981 et 1984-1986. Cette merveille du Kamtchatka présente plusieurs cratères et une vallée désertique donnant l’illusion d’être sur une autre planète. Elle se mérite, mais la vue au sommet vous fera oublier toutes les difficultés d’accès. Toutefois, quand le volcan est recouvert d’une brume épaisse, gare à ceux qui voudraient monter : il est très facile de se perdre sur ses pentes, parmi ses cratères et, surtout en l’absence de vent, les vapeurs acides se déplacent dans l’air humide, attaquant le nez, la gorge et les yeux. En pareil cas, l’ascension n’aura évidemment pas lieu !

La Merveille du Kamtchatka, la vallée des Geysers se situe dans la réserve de Kronotski, au centre du Kamchatka, entre les volcans Karymski au sud et Kronotski au nord. Ce phénomène géologique est unique par le nombre et la concentration de ses geysers actifs. L’UNESCO, qui y voit  « une valeur universelle exceptionnelle »,  inscrivit la réserve et d’autres espaces protégés sur la liste du patrimoine mondial, sous l’appellation « Volcans du Kamtchatka ». On doit la découverte de la vallée des Geysers à deux personnes :

Tatiana Ivanovna Oustinova (1913-2009). Cette diplômée en géologie de l’Université d’Etat de Kharkov épousa Iouri Viktorovitch Avévine,  zoologue de formation, rencontré pendant ses études. Tous deux travaillèrent dans une réserve située dans l’Oural avant de gagner le Kamtchatka en mai 1940, pour prendre leurs fonctions à la réserve de Kronotski. C’est en 1941 que Tatiana Oustinova, accompagnée d’Anissifor Kroupénine, découvrit la vallée des Geysers.

Anissifor Pavlovitch Kroupénine (1912-1990). Né au Kamtchatka, d’origine itelmène, il était menuisier et charpentier de formation. Anissifor Kroupénine fut un temps projectionniste ambulant, se déplaçant l’été en barque et l’hiver en traîneau à chiens. Puis il entra en 1937 au service de la réserve de Kronotski, participant ainsi à son essor. C’est âgé de 28 ans qu’il rencontra Tatiana Oustinova, qui le surnomma élogieusement le « Dersou Ouzala » du Kamtchatka.

La caldeira d’Uzon est située pratiquement au centre de la péninsule du Kamtchatka, entre les volcans actif du Karymski (au sud) et du Kronotski (au nord). Elle ne fut découverte par T. Dikmar qu’en 1852, lors de son exploration du Kamtchatka. Cette caldeira elliptique abrite entre ses remparts abrupts un milieu naturel préservé, resté comme aux premiers jours du monde. C’est aussi un site privilégié pour l’observation des ours. Ainsi, les micro-organismes côtoient à Uzon l’un des plus gros mammifères terrestres ! Les ours apprécient le microclimat dû à l’activité géothermique, qui rend les hivers moins rudes, voire exempts de neige.

Les marmites de boue sont des sources d’eau chaude ou de fumerolles brassant en surface des sédiments (argile d’origine volcanique, oxyde de fer, soufre…). Elles sont caractérisées par de perpétuelles remontées de bulles de gaz. D’origine volcanique, les marmites de boue sont typiques des zones géothermiques très actives. Leur température est comprise entre 80°C et 200°C.

Le Lac Kourile du Kamtchatka, situé dans la réserve naturelle de Kronotski, il est classé au patrimoine mondial par l’UNESCO. Formé suite à une éruption volcanique très violente, il occupe un immense cratère. Le paysage formé par les îlots de lave durcie, le volcan Ilionsky et les sources chaudes est magnifique. Il y a des saumons et évidemment des ours. Baignade dans les sources chaudes.

La baie d’Avatcha est l’une des plus belles et larges au monde. Vous quitterez le port et ses vestiges du passé, bateaux fantômes abandonnés depuis tant d’années, pour découvrir de superbes paysages. Vous approcherez aussi les oiseaux marins nichant à la « Babouchkin kamen » (la Pierre de Grand-Mère), ainsi que le curieux ensemble rocheux baptisé « Trois frères ». Vous quitterez ensuite la baie pour vous aventurer dans l’Océan Pacifique, voir l’île Staritchkov, pêcher et, avec un peu de chance, observer des mammifères marins (dauphins, baleines, phoques).

OPÉRA SAUVAGE DU KAMTCHATKA / CONSEILS  GÉNÉRAUX

Opéra Sauvage est un voyage accessible à tous mais c’est aussi une petite expédition hors des sentiers battus en péninsule du Kamtchatka. Le programme peut faire l’objet de modifications ou d’aménagements en fonction de critères techniques, d’impondérables, d’impératifs de sécurité ou des conditions climatiques du moment. Le chef de l’expédition et son adjoint sont là pour prendre les décisions qui s’imposent en vue du bon déroulement du séjour, dans les meilleures conditions de sécurité.

La réussite de votre voyage au Kamtchatka dépendra avant tout de votre sens de l’adaptation. Quand votre ouverture d’esprit aux habitants et coutumes du pays vous feront pleinement apprécier le séjour, votre participation active et positive contribuera à la cohérence et à la bonne entente du groupe. N’oubliez pas que les cultures sont très différentes. Attention aux simples malentendus.

Les déplacements s’effectueront en bus, en 6X6, en hélicoptère, à pied et en bateau. Il y a peu de routes carrossables au Kamtchatka. Tous nos séjours depuis 18 ans sont uniques du fait des variations d’enneigement, de météo, de niveau d’eau et de courant, etc. De véritables expéditions. Faute d’autoroute, joindre deux points en voiture peut demander des heures. Il est ainsi conseillé d’amener des livres, de la musique, des jeux ou, en excellent compagnon de voyage, de se faire rapidement des amis avec qui discuter et partager des fou-rires.

Accessible à tous, sans limite d’âge, ce voyage au Kamtchatka est néanmoins contre-indiqué aux personnes ayant des sévères problèmes de dos ou de mobilité. Rappelons que trois ascensions sont prévues au programme. Elles ne sont pas considérées comme difficiles et vous pouvez gérer votre parcours personnel. Contactez – nous pour plus d’information. Il n’y pas de vaccin recommandé ou de maladie dangereuse à craindre spécialement, mais le changement de climat et la fatigue du voyage peuvent jouer de vilains tours. Il n’y a pas de tiques, donc pas de risque de virus encéphalique comme dans la région de Vladivostok et de l’Oussouri.

 

ÉQUIPEMENT conseillé pour votre circuit au Kamtchatka :

  • Petit sac à dos pour les affaires de la journée
  • Une gourde personnelle
  • Bonne paire de chaussures de randonnée (imperméables) + chaussures légères (baskets)
  • Veste chaude, bonnet et gants
  • Pantalon de toile ou de randonnée
  • Maillot de bain, serviette
  • Veste, pantalon et chapeau pour la pluie, ou cape de pluie
  • Pull ou veste polaire
  • Petite torche électrique ou lampe frontale
  • Paire de jumelles (conseillé)
  • Couteau de poche (à faire voyager en soute !)
  • Trousse de toilette et lingettes rafraichissantes
  • Crème solaire, lunettes de soleil et chapeau
  • Protections auditives type boules Quies
  • Bâtons de marche télescopiques (conseillés pour un meilleur confort de marche)
  • Oreiller gonflable et cache-yeux pour les trajets en avion
  • Appareil photos, caméra avec piles, batteries et chargeur
  • Spray ou lotion anti-moustique, chapeau moustiquaire

 

PHARMACIE

Bien que nous disposions d’une trousse de premiers secours, vous pouvez prendre quelques pansements et gazes, de l’aspirine.

N’oubliez pas vos médicaments personnels. Les personnes ayant quelques soucis de santé doivent être particulièrement attentives au contenu de leurs bagages ; elles-seules savent ce dont elles pourraient avoir besoin.

Des lotions ou répulsifs anti-moustiques sont fortement conseillés.

ELECTRICITÉ/TÉLÉPHONE

A plusieurs reprises, nous traverserons des zones éloignées de la péninsule de Kamtchatka où seuls les téléphones satellites fonctionnent. Electricité 220 volts. Prises françaises (fiches mâles et femelles rondes), multiprises conseillées.

Modifiez votre recherche

Nous sommes
A votre ecoute

Contactez-nous pour en savoir plus sur nos voyages, organisés ou sur-mesure, de nombreux programmes vous attendent en Agence. Nos spécialistes vous conseillerons un voyage adapté à votre profil.

Nous contacter