Voyageur : Touriste ou Explorateur?

9 mai 2018
  • Culture & Géo / Alerte TV

L’exploration peut être définie comme l’« action de parcourir [une région, un domaine géographique inconnu ou peu connu] afin de recueillir des informations d’ordre scientifique, économique ou ethnographique » (CNRTL). Elle n’a a priori pas grand-chose à voir avec le tourisme, « activité d’une personne qui voyage pour son agrément, visite une région, un pays, un continent autre que le sien, pour satisfaire sa curiosité, son goût de l’aventure et de la découverte, son désir d’enrichir son expérience et sa culture » (CNRTL). L’explorateur a forcément précédé le touriste en un lieu donné. Existerait-il d’autres passerelles entre ces deux figures du voyageur ?

Spécialistes des destinations froides, nous sommes bien placés pour répondre à cette question. L’exploration des régions polaires par l’Occident est récente à l’échelle historique. Celles-ci sont encore peu habitées et visitées, pour des raisons auxquelles s’étaient déjà heurtées les grandes expéditions du passé. La logistique n’est pas une mince affaire sur les longues distances, dans des environnements difficiles, loin des grands centres de production, de consommation et de soins. Les mesures efficaces de prévention et de secours ont un coût forcément élevé quand il est réparti sur un nombre réduit de personnes. La meilleure organisation repose encore sur un minimum de participation de chacun (habillement, respect des consignes, etc.), le grand froid plaçant toujours le voyageur face à ses limites, ses responsabilités et une nécessaire solidarité.

Bien sûr, cela ne suffit pas à en faire un explorateur au sens commun du terme. Mais un détour par la recherche sur la créativité ouvre d’autres horizons. Nous sommes tous potentiellement créatifs. Boden (1992) appelle « créativité psychologique » le fait qu’un individu, confronté à un problème, lui trouve une solution nouvelle par rapport à ses expériences précédentes. Richards (1990) parle à ce sujet de « créativité de tous les jours » et Harrington (1999) de « créativité privée ». Pour Gardner (1993), la « créativité c-minuscule » s’observe dans les solutions inhabituelles que chacun peut produire dans sa vie quotidienne. De même, nous pouvons tous nous lancer dans l’exploration, définie comme l’« étude d’une réalité psychologique cachée » (CNRTL). Elle est à la portée de tout individu curieux de soi et des autres, sensible à la fameuse injonction d’Eleanor Roosevelt : « Faites chaque jour une chose qui vous fait peur ».

Il est significatif que Maslow (1968) et Rogers (1954) voient aussi la créativité comme une réponse existentielle, un moyen de réaliser ses potentialités (self-actualization). Elle implique pour Lubart (2003) l’acceptation de soi, le courage et la liberté d’esprit. Ces traits permettent aussi d’envisager sereinement un voyage au long cours, dont le bon déroulement accroîtra en retour l’acceptation de soi, le courage et la liberté d’esprit

Le tourisme, parenthèse de la vie quotidienne, est sans conteste un moyen privilégié d’« exploration e-minuscule ». Ne dit-on pas que les voyages « forment la jeunesse » ? Et pas seulement elle ! Aller au Pôle Nord géographique, lieu moins fréquenté que le sommet de l’Everest, est toujours une grande expérience, même à bord d’un confortable brise-glace à propulsion nucléaire. Une incursion sur le plateau de Putorana, dont l’exploration au sens premier du terme est encore incomplète, a bien un parfum d’aventure. Comme se recueillir en Géorgie du Sud sur la tombe de Sir Ernest Shackleton, grande figure de la conquête de l’Antarctique…

Alors créez ! Explorez ! Voyagez ! Nord Espaces vous l’assure avec Eleanor Roosevelt : « l’avenir appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves ».

  • touriste

Sébastien

Sébastien, diplômé d’école de commerce, passionné de voyages et d’écriture, Sébastien, reporteur et journaliste, contribue notamment à la communication de Nord Espaces.

A propos de l'auteur

Sébastien

Sébastien, diplômé d’école de commerce, passionné de voyages et d’écriture, Sébastien, reporteur et journaliste, contribue notamment à la communication de Nord Espaces.

Téléchargez notre brochure

Télécharger

Suivez nos voyages

Inscrivez vous à la newsletter

Modifiez votre recherche