Voyage en voiture sur les grandes routes du Québec

30 mars 2018
  • Récits & Carnets de voyage

Deux petites femmes, la mère et la fille, nous sommes parties en voiture à la découverte des multiples visages du Canada francophone, de Québec à Tadoussac. Prenez la place pour faire quelques kilomètres avec nous sur les grandes routes canadiennes pour découvrir le Québec.

 Québec

Baignée par le Saint-Laurent, Québec est une ville très agréable, à taille humaine. Nous l’avons visité à pied par très beau temps. Le Château Frontenac, hôtel mondialement connu, domine majestueusement l’ensemble. Il abrite également une intéressante galerie de peintures.

Les petites rues animées de la vieille ville, inscrite au Patrimoine Mondial par l’UNESCO, témoignent d’un héritage multiple. Le bas de Québec aux maisons en granit donne l’impression d’être en Bretagne ! Le haut de Québec est lui d’inspiration franchement anglo-saxonne.

Chutes Montmorency et Île d’Orléans

Sur l’autre rive du Saint-Laurent, les chutes Montmorency sont très impressionnantes avec leur hauteur de plus de 80 mètres. L’Île d’Orléans aux paysages pittoresques et jolies maisons de bois est le jardin huppé de Québec.

 

Sainte-Anne-de-Beaupré

Le sanctuaire catholique de Sainte-Anne-de-Beaupré mérite le détour. Une chapelle fut construite sur le site dès 1658. La nef de la basilique est ornée de mosaïques et peintures magnifiques. Nous visitons aussi deux chapelles et un chemin de croix figuré taille réelle par des statues de bronze.

De Baie-Saint-Paul à La Malbaie

A Baie-Saint-Paul, le fleuve prend des allures de mer. On ne voit pas la rive opposée ! Les criques et villages de pêcheurs dessinent des paysages à la beauté et luminosité exceptionnelles, sources d’inspiration pour les artistes. Nous sommes accueillies chaleureusement dans les gites, les Canadiens nous mettant tout de suite à l’aise.

Le village historique de Val-Jalbert prospéra pendant un quart de siècle autour d’une usine de pâte à papier, construite au pied d’une chute. Le moulin à pulpe ferma en 1927. Avec ses vieilles maisons en bois et son exposition de mobilier d’antan, Val-Jalbert est devenu une destination touristique incontournable au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

La route 362 de Baie-Saint-Paul à la Malbaie est l’une des plus belles d’Amérique du Nord.

 

Jusqu’à Saint-Félicien

Le parc zoologique de Saint-Félicien est immense, très bien conçu avec ses passerelles en bois et son train. Il donne l’impression d’être en pleine nature, à l’affut des cervidés, loups et ours en semi-liberté. Les guides sont très sympathiques !

 

De Saint-Félicien à Tadoussac

A Tadoussac, nous embarquons pour une croisière à la recherche des cétacés sur le lac Saint-Jean, où les eaux du Saint-Laurent rencontrent celles du fjord de Saguenay. On rencontre ici des bélugas toute l’année et souvent des baleines.

 

Certains couchers de soleil resteront longtemps gravés dans ma mémoire. A Baie-Comeau, un bateau nous fait traverser le Saint-Laurent en 2H30. Notre voyage continue et les grandes routes canadiennes nous appellent toujours plus loin à la découverte du Québec…

Lydie et Georgette

  • Canada
  • Quebec

admin

Lorem ipsum culpa in velit do occaecat magna nisi mollit nostrud minim adipisicing elit.

A propos de l'auteur

admin

Lorem ipsum culpa in velit do occaecat magna nisi mollit nostrud minim adipisicing elit.

Téléchargez notre brochure

Télécharger

Suivez nos voyages

Inscrivez vous à la newsletter

Modifiez votre recherche